Résultat clinique amélioré avec un massage manuel après un traitement cryolipolytique :
une étude de sécurité et d’efficacité de 4 mois

Source de l’article d’origine : « Enhanced clinical outcome with manual massage following cryolipolysis treatment: a 4-month study of safety and efficacy » : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24338439

 

Contexte et objectifs de la réalisation de l’étude

Les précédentes études réalisées par Harvard Medical schoolde sur la cryolipolyse ont démontré une réduction sûre et efficace de l'épaisseur de graisse dans une zone traitée. Cette étude a été menée pour déterminer si l'ajout d'un massage manuel post-traitement permettrait d'améliorer l'efficacité tout en maintenant le profil de sécurité du protocole de traitement de cryolipolyse d'origine.

Matériaux et méthode

La population étudiée comprenait un groupe pour tester l’efficacité (n = 10) et un groupe pour tester la sécurité (n = 7). Les sujets de l'étude ont été traités de chaque côté du bas-ventre avec un facteur d'intensité de refroidissement de 42 (-72,9 mW / cm (2)) pendant 60 minutes.

Un côté de l'abdomen a été massé après le traitement et l'autre côté a servi de contrôle. Immédiatement après le traitement, le côté massé a été traité pendant 1 minute en utilisant un mouvement de pétrissage vigoureux suivi d’une 1 minute de massage circulaire en utilisant les doigts.

Pour le groupe efficacité, des photos et des échographies ont été prises au départ, 2 mois et 4 mois après le traitement.

Pour le groupe de sécurité, l'analyse histologique a été achevée à 0, 3, 8, 14, 30, 60 et 120 jours après le traitement pour examiner les effets du massage sur le tissu sous-cutané au fil du temps.

Résultats

Le massage manuel post-traitement a entraîné une augmentation constante et perceptible de l'efficacité par rapport au côté non massé. Deux mois après le traitement, la réduction moyenne de la couche adipeuse était de 68% plus importante du côté massé que du côté non massé (mesurée par échographie). Au bout de 4 mois, la réduction moyenne de la couche adipeuse était de 44% plus importante du côté massé. Les résultats histologiques n'ont montré aucun signe de nécrose ou de fibrose résultant du massage.

Conclusion

Suite à cette étude, il a été constaté que le massage manuel post-traitement est une technique sûre et efficace pour améliorer les résultats cliniques d'une séance de cryolipolyse.

Source : Boey GE, Wasilenchuk JL.