Quels sont les effets de la cryolipolyse sur les poignets d’amour ?

Source de l’article d’origine : « Three-dimensional volumetric quantification of fat loss following cryolipolysis » :
//www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24535759

Contexte et objectifs de l’étude

La cryolipolyse est un traitement non invasif et bien toléré pour la réduction de la graisse sous-cutanée localisée. Bien que plusieurs études démontrent la sécurité et l’efficacité de cette procédure, la réduction volumétrique de graisse de ce traitement n’a pas été quantifiée. Cette étude prospective a étudié la variation du volume de graisse après un traitement de cryolipolyse en utilisant la photographie tridimensionnelle (3D).

Matériaux et méthode

Une étude prospective de sujets traités par la cryolipolyse sur la zone du flanc (poignée d’amour) a été réalisée au Massachusetts General Hospital. Les mesures de volume ont été effectuées avec une caméra et un logiciel tridimensionnel (Canfield Scientific Vectra) pour quantifier le changement de volume après la procédure. Les résultats cliniques ont été évalués avec des mesures d’épaisseur, des enquêtes par sujet et une évaluation à l’aveugle des photographies par les médecins.

Résultats

Onze sujets ont été inclus dans cette étude. Chaque sujet a subi un seul cycle de cryolipolyse sur un flanc. Le flanc non traité servait de contrôle interne. Le temps de suivi après le traitement était de 2 mois.
La quantité moyenne de perte de volume de graisse absolue calculée en utilisant la photographie 3D entre le début et la visite de suivi de 2 mois était de 56,2 ± 25,6 de la zone traitée et de 16,6 ± 17,6 cc du témoin (P <0,0001).
Une différence moyenne de 39,6 cm3 entre les zones traitées et non traitées a été calculée deux mois après le traitement.
La comparaison des mesures de l’épaisseur de la ligne de base à 2 mois après le traitement a montré une réduction significative du flanc traité de 45,6 ± 5,8 mm au départ et à 38,6 ± 4,6 mm 2 mois après le traitement (P <0,001).
Le flanc non traité n’a pas montré de réduction significative avec des mesures d’épaisseur démontrant 45,3 ± 5,0 mm à l’inclusion et 44,6 ± 5,1 mm à 2 mois après le traitement (P = 0,360). Aucun effet secondaire inattendu ou événement indésirable n’a été signalé. Les enquêtes de satisfaction post-traitement ont démontré que 82% des sujets étaient satisfaits des résultats.

Conclusion de l’étude

La cryolipolyse est une méthode d’élimination des graisses non invasive, bien tolérée et efficace qui entraîne en moyenne 39,6 cm3 de perte de graisse du flanc traité à 2 mois après un cycle de traitement unique.

Source : Garibyan L, Sipprell WH 3rd, Jalian HR, Sakamoto FH, Avram M, Anderson RR