Efficacité clinique de la cryolipolyse non invasive
et de ses effets sur les nerfs périphériques

Source de l’article d’origine :
« Clinical efficacy of noninvasive cryolipolysis and its effects on peripheral nerves » :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19296153

Contexte

La cryolipolyse est une méthode non invasive de réduction des graisses qui réduit significativement la graisse sous-cutanée sans dommage apparent pour la peau et les structures environnantes. Cette étude vise à déterminer si la réduction des graisses causée par l’exposition au froid est associée à une altération de la fonction sensorielle locale ou des fibres nerveuses.

Méthode

Dans cette étude, 10 sujets ont été traités avec un prototype de dispositif de refroidissement. La réduction de graisse a été évaluée chez 9 des 10 sujets par échographie avant le traitement et lors de la visite de suivi. La fonction sensorielle a été évaluée par évaluation neurologique (n = 9), et des biopsies (n = 1) ont été recueillies pour la coloration nerveuse.

Résultats

Le traitement a entraîné une réduction de la couche adipeuse normalisée de 20,4%, 2 mois après le traitement et de 25,5%, 6 mois après le traitement. Une réduction transitoire de la sensation est survenue chez six des neuf sujets contrôlés par évaluation neurologique. Cependant, toutes les sensations sont revenues en moyenne 3,6 semaines après le traitement. Les biopsies n’ont montré aucun changement à long terme dans la structure des fibres nerveuses. Il n’y a pas eu d’altération sensorielle durable ni d’observation de lésions cutanées chez aucun des sujets évalués.

Conclusion

Suite à cette étude, on peut conclure que la cryolipolyse non invasive entraîne une réduction substantielle des graisses dans les 2 mois suivant le traitement, sans dommages pour la peau. La procédure est associée à de modestes changements réversibles à court terme dans la fonction des nerfs sensoriels périphériques.

Coleman SR1, Sachdeva K, Egbert BM, Preciado J, Allison J.