Cryolipolyse, nouvelle méthode non invasive
pour la réduction de graisse

Source de l’article d’origine : « Simulation of cryolipolysis as a novel method for noninvasive fat layer reduction » :
//www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28081309

Contexte de l’étude

Il est bien connu que les méthodes classiques de liposuccion présentent plusieurs complications, c’est pourquoi les chercheurs ont développé de nouveaux procédés d’élimination de graisse pour contrer les problèmes rencontrés. D’où l’apparition de la cryolipolyse : méthode de réduction de graisse localisée par le froid. Dans cette étude, une simulation de la cryolipolyse a été effectuée afin d’évaluer son efficacité.

Méthode de l’étude

La simulation des procédures cliniques contribue considérablement à la performance efficace des opérations. Pour ce faire, on a tenté de simuler la distribution de la température dans un échantillon de graisse du corps humain. L’affichage graphique des variations température-temps a été présenté en utilisant le logiciel Abaqus.

Résultats

Les résultats de la simulation indiquent que la température du tissu diminue après une exposition au froid d’environ 30 minutes. On peut voir que la température minimale du tissu se trouve dans les couches peu profondes de l’échantillon et que la température dans les couches plus profondes de l’échantillon reste presque inchangée. Il est clair que le temps d’exposition au froid supérieur à la durée spécifique (t> 30 min) n’entraîne pas de changements considérables.

Conclusion de l’étude

De nombreuses études cliniques ont prouvé l’efficacité de la cryolipolyse. Cette technique non invasive a dépassé certains des inconvénients des méthodes conventionnelles. Les résultats de notre simulation prouvent clairement l’efficacité de cette méthode, en particulier pour les couches de graisses superficielles.

Majdabadi A, Abazari M.